Archives par mot-clé : viande bovine

Forte mobilisation pour l’action viande bovine du 10 juillet 2014

Les Jeunes Agriculteurs de l’Allier ont lancé un appel à la mobilisation jeudi 10 juillet afin de protester contre la baisse constante des cours de viande bovine enregistrée depuis début 2014, entrainant une forte baisse du revenu déjà faible des éleveurs.

Plus de 150 personnes étaient présentes ; des JA03 en nombre soutenus par la FNSEA03, les JA de la Creuse, du Cher et du Puy de Dôme. Tous se sont retrouvés à Montmarault afin d’effectuer des contrôles sur l’origine de la viande transportée par les camions frigorifiques à la sortie de l’A71.

camion

La délégation c’est ensuite rendue à Carrefour et à Auchan à Montluçon afin de continuer les opérations de contrôle d’origine des viandes, cette fois ci-directement sur les étals de la grande distribution.

carrouf

auch

Les revenus en viande bovine sont déjà parmi les plus bas, est la situation ne cesse de se dégrader. Les cotations des bovins entrée-abattoir atteignent un stade critique avec des pertes estimées à 240€ par vache allaitante, dues à une baisse d’environ 60 centimes par kilo de carcasse. Concernant les jeunes bovins, les pertes représentant 180€ par bête avec une baisse supérieure à 40 centimes par kilo de carcasse. La situation est aussi préoccupante pour le marché des bovins maigres.

Pourtant, en parallèle, les charges ne cessent d’augmenter pour les éleveurs. Si cette chute des cours persiste, leur résultat s’effondrerait de 15 à 20% en 2014, entrainant une forte baisse de revenu.

Plusieurs éléments sont à l’origine de cette dégradation, à commencer par la recherche de prix toujours plus bas impulsée par la grande distribution, relayée par les entreprises d’abattage. Aujourd’hui les prix ne sont plus en relation avec la valeur du produit et le revenu des éleveurs est devenu une variable d’ajustement !
« Le prix de la viande que nous vendons ne cesse de chuter, et cela ne se ressent absolument pas sur le prix de vente au consommateur. Où passe la marge ? », questionne Mickaël Randoin, président des JA03. Une question laissée sans réponse par la direction de Carrefour Montluçon.

Les JA03 sont prêts à remobiliser les troupes et à durcir le mouvement si les cours de la viande bovine restent si défavorables aux éleveurs. La production de viande bovine est prédominante dans l’Allier, la baisse de revenus impacte donc un grand nombre d’agriculteurs. Il est primordial de retrouver des perspectives économiques satisfaisantes pour tous.

final