Archives de catégorie : Non classé

Terr’ en Fête les 14 et 15 septembre 2019 à Agonges

Les Jeunes Agriculteurs de l’Allier organisent une nouvelle édition de Terr’ en Fête les 14 et 15 septembre 2019 à Agonges.

Véritable moment d’échange et de convivialité, Terr’ en Fête c’est la fête de l’agriculture Bourbonnaise. Organisée chaque année sur un secteur différent, portée par une équipe de Jeunes Agriculteurs bénévoles, cette manifestation à pour but de faire découvrir l’agriculture, d’échanger, de dialoguer, de communiquer avec le public.

Samedi 14 septembre dès 14h, les Jeunes Agriculteurs du canton de Bourbon l’Archambault démarreront les festivités avec leur concours de labour cantonal qui sera suivi en soirée d’un repas du terroir et d’un bal.

Dimanche 15 septembre, de nombreuses animations seront proposées au public : Démonstrations de tracteurs foot quad, finale départementale de labour, chiens de troupeau, démonstration de maréchalerie, exposition et démonstration d’engins agricoles, stands professionnels, expositions « Les jeunes construisent l’avenir de l’agriculture ». Sans oublier les animations spécialement dédiées aux enfants : jeux en bois, structures gonflables et mini-ferme.

Restauration et buvette seront disponibles sur place, avec repas du terroir le samedi soir et le dimanche midi. A noter que l’entrée sur le site de la manifestation est gratuite.

Rendez-vous les 14 et 15 septembre à Agonges !

 

Formation initiation éducation et dressage du chien de troupeau

Les Jeunes Agriculteurs de l’Allier, avec la collaboration de l’Association de l’utilisation du chien de troupeau de l’Allier (AUCT 03,) organisent une formation intitulée « Initiation : Education et dressage du chien de troupeau ».

Voici, ci-dessous, le détail de cette formation :

Objectif : Etre capable de s’approprier et mettre en œuvre la méthode validée et reconnue de dressage pour avoir un chien opérationnel sur l’exploitation.

Programme : Le fonctionnement du chien de troupeau et les grandes étapes de sa vie :

  • Soins et éducation : le logement, l’alimentation, le sanitaire
  •  Initiation aux ordres de base, contournement des animaux, gauche, droite, stop en position opposée,  déplacement des animaux
  • Manipulation d’un lot d’animaux : d’abord dans un parc puis en semi liberté et ensuite en  liberté

Publics visés : Eleveurs de bovins, ovins, caprins, porcins ou volailles du département de l’Allier

Pré requis : Avoir un chien déparasité, vermifugé et à jour de ses vaccinations.

Durée : 4 jours

Dates : Jeudi 28 Mars 2019, Vendredi 19 Avril 2019, Vendredi 17 Mai 2019 et Vendredi 13 Septembre 2019

Lieu : Doyet (03170)

Intervenant et Formateur : DEMONTMOLLIN Sébastien (Formateur chien de troupeau agrée par l’Institut de l’Elevage)

Responsable du stage : Sandrine DUMONT (Secrétaire Administrative des Jeunes Agriculteurs de l’Allier)

Tarif : Frais d’inscription 80 € – Les Frais de repas sont à la charge du stagiaire

Validation de la formation : Une attestation de formation vous sera délivrée en fin de stage

Pour vous inscrire ou avoir des renseignements complémentaires sur le déroulé de cette formation, merci de contacter les Jeunes Agriculteurs de l’Allier par téléphone au 04.70.48.22.85 ou par mail ja03@jeunesagriculteurs-aura.fr

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Photo-Crédit-JA-démonstration-chien-de-troupeau-1-1024x768.jpg.
Rédigez la légende…

Interview de cedric fournier, installé depuis le 1er janvier 2019

Tu es installé depuis le 1er janvier. Présente-nous ton exploitation

J’ai rejoint le GAEC familial qui était composé de mon père et de mon oncle, avec 100 vaches Charolaises sur 220 hectares. Avec mon installation, j’ai ajouté 30 hectares et nous sommes passé à 150 vaches. Une centaine d’hectares est dédiée aux cultures, essentiellement pour nourrir les animaux.

Dans mon projet d’installation il y a aussi la mise en place de l’irrigation qui permettra, je l’espère, d’assurer de bonnes récoltes pour les années futures. Toujours dans l’optique de nourrir les bêtes.

Quelle est ton expérience avant installation ?

J’ai fait un bac techno STAV au lycée de Chervé dans la Loire. Ensuite j’ai fait un BTS ACSE en alternance au lycée de Ressins, toujours dans la Loire. J’étais en contrat de professionnalisation sur une ferme en polyculture élevage voisine de celle de mes parents mais sur le département de la Saône-et-Loire.

En 2013, j’ai eu mon BTS. J’ai ensuite été embauché en groupement d’employeurs. 2 jours sur la ferme familiale et 3 jours sur la ferme où j’ai fait mon alternance. J’ai été salarié jusqu’à fin 2018, juste avant mon installation.

Pourquoi avoir choisi de t’installer ?

J’ai toujours voulu être agriculteur. L’installation c’est l’aboutissement d’un rêve d’enfant, comme pour beaucoup de mes collègues. Après c’est sûr qu’il y a des moments de doutes mais c’est quelque chose que j’ai toujours voulu faire. Je n’ai jamais envisagé d’autres voies.

Est-ce que ça a été compliqué de prendre tes marques en tant que nouvel associé au sein du GAEC familial ?

Le fait d’avoir été salarié sur l’exploitation familiale avant de m’installer m’a permis de voir si ça allait pouvoir marcher ou pas. C’est sûr que ce n’est pas le même statut d’être salarié qu’associé, mais ça m’a permis de bien connaître la structure. Vu que mon installation était prévue, j’étais déjà associé à la prise de décisions.

Maintenant que je suis installé j’ai plus de responsabilités, je n’ai pas eu de soucis pour trouver ma place dans le GAEC familial. 

Quel est ton ressenti vis-à-vis du dispositif d’accompagnement à l’installation ?

Déjà, on ne va pas se le cacher, ça permet de toucher la DJA (dotation jeunes agriculteurs) qui a été bien revalorisée. Mais c’est intéressant aussi au niveau des formations qui sont proposées dans le parcours. J’ai fait deux formations alimentation : une sur les bases de l’alimentation des ruminants vu qu’on est en bovins et une sur le pâturage tournant. Il y a en a aussi eu sur le foncier, sur la PAC, sur la vie en société et sur l’organisation du travail. Ce sont des formations auxquelles je n’aurais pas participé de moi-même mais ça n’apporte que du plus.

C’est vrai qu’il y en a toujours pour critiquer, dire que c’est trop long, etc. Mais franchement si quelqu’un trouve que ça ne sert à rien, il faut peut-être qu’il se remette en question parce que globalement c’est quand même très enrichissant.

Combien de temps pour concrétiser ton projet ?

Mon projet été déjà bien réfléchit. J’ai eu rendez-vous au PAI (point accueil installation) au mois de janvier 2018. J’ai ensuite réalisé toutes mes formations assez rapidement, en mars pendant mes congés. Après j’ai pu me consacrer au montage de mon PE (plan d’entreprise) avec mon comptable, puis à la recherche des banques pour trouver les financements nécessaires. Mon dossier est passé en CDOA au mois d’octobre et je me suis installé officiellement au 1er janvier.

Je suis resté salarié tout le temps du parcours, mais c’est vrai que j’avais des facilités vu que c’était sur la ferme familiale. Et mes autres patrons étaient compréhensifs aussi vu qu’ils savaient dès le départ que j’avais pour projet de m’installer. J’avais des jours de congés d’avance j’ai pu les poser quand j’en avais besoin.

Un an ça peut paraître long vu que mon projet été déjà muri. C’est vrai que j’aurai m’installer plus rapidement mais j’ai voulu prendre le temps de faire les choses les unes après les autres et il faut prévoir large au cas où il y ai des retards administratifs.

Quand j’ai fait mon 21h, je n’avais pas encore réalisé mon PE. J’y suis allé avec mes premiers chiffres et ça m’a permis ensuite d’ajuster avec mon comptable lors de l’élaboration de mon PE. Je l’ai modifié plusieurs fois par la suite pour arriver à celui qui me semblait être le meilleur.

Quels conseils donnerai-tu à un jeune qui souhaite s’installer ?

Il faut y aller ! Il faut bien réfléchir à son projet. Moi à la base je voulais m’installer au 1er janvier 2018. Finalement, c’était plus intéressant pour moi je m’installer en 2019. Il faut saisir la bonne opportunité, mais il faut se lancer !

Pendant le parcours et les formations, il ne faut pas hésiter à poser des questions, à solliciter les personnes qui sont là pour ça. Il ne faut pas rester avec ses doutes, il n’y a pas de question bête !

Terr’ en Fête 1&2 septembre 2018 à St-Sornin

Les Jeunes Agriculteurs de l’Allier organisent une nouvelle édition de Terr’ en Fête les 1er et 2 septembre 2018 à Saint-Sornin.

Véritable moment d’échange et de convivialité, Terr’ en Fête c’est la fête de l’agriculture Bourbonnaise. Organisée chaque année sur un secteur différent, portée par une équipe de Jeunes Agriculteurs bénévoles, cette manifestation à pour but de faire découvrir l’agriculture, d’échanger, de dialoguer, de communiquer avec le public.

Samedi 1er septembre dès 14h, les Jeunes Agriculteurs du canton d’Ebreuil – Chantelle démarreront les festivités avec leur concours de labour cantonal qui sera suivi en soirée d’un repas du terroir et d’un bal.

Dimanche 2 septembre, de nombreuses animations seront proposées au public : Démonstrations de tracteurs tondeuses cross, finale départementale de labour, chiens de troupeau sur ovins, démonstrations d’utilisation d’un drone pour les cultures céréalières, exposition et démonstration d’engins agricoles d’hier et d’aujourd’hui, stands professionnels, expositions des concours photo et concours de dessins 2018. Sans oublier les animations spécialement dédiées aux enfants : balades à poneys, jeux en bois, structures gonflables et mini-ferme.

Restauration et buvette seront disponibles sur place, avec repas du terroir le dimanche midi. A noter que l’entrée sur le site de la manifestation est gratuite.

Les Jeunes Agriculteurs de l’Allier vous donnent donc rendez-vous les 1er et 2 septembre à Saint-Sornin !

Télécharger le dossier de presse

Résultats du Concours Photo 2016 : « Auvergne Rhône Alpes, une région à croquer »

Pour cette deuxième édition du concours photo, nous avions choisit un thème régional, « Auvergne Rhône Alpes, une région à croquer », car les photos seront exposées lors de l’évènement Terr’ en Fête les 3 et 4 septembre 2016 à Boucé, où nous accueillons cette année la finale régionale de labour.

Du 15 juin au 15 août 2016, 30 personnes nous ont envoyé 118 photos ! Toutes aussi belles les unes que les autres, les photos reflètent bien la richesse et la diversité agricole de la nouvelle grande région. Vous pouvez voir toutes les photos ici.

Pendant une semaine, les photos ont été soumises aux votes des internautes sur notre Page Facebook Jeunes Agriculteurs de l’Allier, le but étant de récolter le plus grand nombre de « j’aime ».

A l’issue de ce vote, les gagnants sont :

1er : Arnaud LESUEUR, qui remporte la tablette numérique
2ème : Morgan MICOUD, qui remporte une box Week-end
3ème : Adeline TOURNU, qui remporte un panier garnit

Et voici les 10 photos les plus likées, qui seront exposées sur le site de Terr’ en Fête.

  1. Alpage – Photo prise par Arnaud LESUEUR au Mont Joly (74) avec 138 « j’aime »

Alpage

2. Les vaches du Mont Blanc – Photo prise par Arnaud LESUEUR à Le Bettex (74) avec 114 « j’aime »

les vaches du Mont Blanc

3. Diversité – Photo prise par Arnaud LESUEUR au Mont d’Arbois (74) avec 84 « j’aime »

Diversité

4. Journée entre copines – Photo prise par Arnaud LESUEUR à Epaule (74) avec 83 « j’aime »

journée entre copines

5. Contraste – Photo prise par Arnaud LESUEUR à Epaule (74) avec 79 « j’aime »

contraste

6. Affinage en douceur – Photo prise par Morgan NICOUD à la coopérative de Beaufort (73) avec 63 « j’aime »

affinage en douceur

7. Instant de tendresse entre Charolaises – Photo prise par Adeline TOURNU à Isserpent (03) avec 59 « j’aime »

Instant de tendresse entre charolaises

8. Croqueuse – Photo prise par Morgan NICOUD à St-Laurent du Pont (38) avec 57 « j’aime »

croqueuse

9. Suspendues – Photo prise par Morgan NICOUD à Commelle (38) avec 56 « j’aime »

suspendues

10. Belle à croquer – Photo prise par Morgan NICOUD à Commelle (38) avec 54 « j’aime

belle à croquer

Les prix seront remis lors de l’évènement Terr’ en Fête, dimanche 4 septembre à 17h45 à Boucé.

Nous tenons à remercier tous ceux qui ont participé au concours en nous envoyant leurs photos, notre partenaire la Fédération des Caisses Locales Groupama de l’Allier de fournir le premier prix, la tablette numérique, ainsi que tous les gens qui ont voté.

On vous dit à l’année prochaine, avec un nouveau thème !